Les Gorges de Samaria : Une randonnée inoubliable

Randonnée en Crète

Accueil // Le Blog // Les Gorges de Samaria : Une randonnée inoubliable
Les Gorges de Samaria : Une randonnée inoubliable

Il existe des randonnées marquantes à travers le monde et celle des Gorges de Samaria en Crète en fait partie.

Tout ce que vous devez savoir sur la randonnée dans les Gorges de Samaria

Située dans le seul parc national de Crète, les Gorges de Samaria (16 km) est l’une des plus longues gorges d’Europe. Elle offre une beauté naturelle à couper le souffle.
La randonnée dans les gorges de Samaria commence au début du sentier Xyloskalo, à une altitude de 1 250 mètres au milieu des Montagnes Blanches (Lefka Ori).

Le sentier des gorges commence par une descente escarpée le long d’un chemin en lacets parfois bordé d’une main courante en bois. Si vous avez des problèmes de genou, prenez votre temps cette partie du sentier dure environ deux kilomètres. Tous les jours, des mules empruntent le sentier au cas où des randonneurs auraient un accident et seraient incapables de sortir seuls des Gorges.

Tout au long du parcours, vous trouverez des panneaux d’informations sur ce que l’on peut voir en cours de route, notamment la flore, la faune et les structures.
Les fleurs que vous pourrez voir (Selon la saison) sont les pivoines, le dragon arum, la marjolaine, les anémones, les asphodèles blancs et les iris.

Ce que vous aimerez dans cette randonnée, c’est qu’en plus de la beauté naturelle du site vous rencontrerez des petites églises et des vestiges de villages tout au long de la descente.
Les Gorges de Samaria ont été habitées pendant des siècles. Il y a des vestiges d’églises byzantines et de châteaux vénitiens. Jusqu’en 1962, les familles vivaient dans le petit village de Samaria à l’ombre des falaises des Gorges. Après la conversion de la région en parc national en partie pour protéger la chèvre sauvage crétoise (Appelée Agrimi et Kri-Kri) tous les habitants ont été relogés et les bâtiments ont été transformés pour abriter les gardes forestiers, le centre médical.

A partir de l’église Osia Mari l’environnement commence à ressembler à des Gorges et à partir des «Portes de fer» les parois abruptes de la Gorge s’élèvent vers le ciel,  le sentier se rétrécit et est coupé plusieurs fois par la rivière qu’il faudra traverser en marchant de pierre en pierre ou par des petits ponts en bois.

La partie de la randonnée dans les Gorges se termine au kilomètre 14 et vous pourrez faire une pause dans un café pour savourer un jus d’orange pressé frais ou une bière locale fraiche. Après cette halte il ne vous restera plus que deux kilomètres à faire pour rejoindre la côte et le village d’Agia Roumeli.
A Agia Roumeli il y a des restaurants le long de la plage qui offrent une vue sur la mer où vous pourrez y prendre une collation ou une boisson en attendant votre ferry pour rejoindre Chora Sfakion ou Paleochora. Vous pouvez aussi finir cette journée parfaite de randonnée en prenant un bain dans la mer de Libye (Attention aux rochers et galets).

Période d’ouverture des Gorges de Samaria

Les Gorges sont généralement ouvertes de fin avril à fin octobre avec des variations en fonction des aléas climatiques. Les autorités peuvent aussi en interdire l’accès ponctuellement au cours de la saison.

Conseils pour cette randonnée

Que faut-il emporter ?
Une bouteille d’eau qu’en cours de route vous pourrez remplir à nouveau (il y a des points d’eau dans le Parc National).
Une crème solaire et un chapeau.
De bonnes chaussures.
De la nourriture. Vous n’en trouverez pas pendant la descente.
Un pull pour les premières heures de la matinée : il peut faire froid à 1200 m.
Une boîte de pansements adhésifs en cas d’ampoules.

Type de terrain que vous allez parcourir ?
Le terrain est rocailleux la plupart du temps.
Au début cela ressemble plus à un sentier de forêt avec de la terre.
Une fois qu’on a atteint le lit de la rivière, on marche sur des galets
Vous devez traverser la rivière au moins une douzaine de fois, parfois en empruntant un petit pont de bois mais plus souvent en marchant sur des rochers. Ils ont été placés à des intervalles stratégiques mais parfois cela nécessite également d’avoir un pied ferme.
Le seul passage facile se trouve après la sortie sud du Parc National : il est plat et n’a pas de pierre ; il n’a pas d’ombre non plus et les 3 derniers kilomètres peuvent être très chauds en été.

Combien de temps cela vous prendra et quelle forme vous devez avoir ?
Il faut une moyenne voir bonne forme physique mais surtout ne pas avoir de problème de genoux ou de ligaments.
Pour les bon marcheurs et d’une seule traite : 3h30 à 4h
En prenant le temps de se reposer toutes les 30 à 45 minutes et ajoutez à cela du temps pour admirer le paysage et prendre des photos vous arrivez à un total de 6 à 7 heures maximum.

Emmener des enfants : Pas avant l’âge de 8/9 ans.

Emmener son chien : Oui à condition de l’avoir tout le temps en laisse

Quelques conseils de base
Buvez beaucoup.
Evitez de vous arrêter pour vous reposer juste en dessous de versants abrupts : il y a toujours un risque (même très minime) de chutes de pierres.
Evitez de parler et de siffler fort cela accroît le risque de chute de pierres.
Evitez de vous reposer pendant plus d’une demi-heure (surtout si vous n’êtes pas habitué à ce genre de marche) parce que vos muscles vont commencer à se raidir et cela vous paraîtra plus difficile de recommencer.

Nos séjours pour faire les Gorges de Samaria :

La Crète de l’Ouest en 2 étapes
Le Sud et l’Ouest de la Crète en 3 étapes
L’Ouest de la Crète en 4 étapes

Poster un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas diffusée